le parcours

Au cours de sa carrière scientifique, particulièrement associée au monde de la médecine allopathique, il a senti que quelque chose manquait ou était incomplet dans l'approche médicale actuelle en dépit de tous les progrès scientifiques, y compris les approches pharmacologiques de certaines pathologies actuelles.

 

Il a continué à étudier, rechercher et explorer les informations scientifiques fiables sur des composés naturels utilisés comme solutions moins agressives dans le soin de diverses pathologies. Il a ainsi mené des tests scientifiques avec des composés naturels dans différents pays.

 

Il a entrepris, en tant que patient engagé dans un protocole de soins spécifiques, une série de traitements thérapeutiques ayurvédiques. Grâce à cette expérience de patient, il a pu observer et ressentir les actions efficaces des traitements, aussi bien au niveau de son corps que du rapport corps-esprit. Il a par la suite compris l’importance et la nécessité d’une analyse profonde afin de comprendre les implications cellulaires, biochimiques et physiologiques de ces traitements dans les diverses pathologies.

 

Il a ainsi réalisé à quel point la médecine ayurvédique est efficace et comment elle peut être un excellent moyen complémentaire pour rétablir sa santé mais aussi rester en bonne santé.

1/2

C'est grâce à ce chemin qu’il a été en mesure d'apprécier cette connaissance extraordinaire de la médecine ayurvédique développée depuis des milliers d’années. Selon cette médecine, les principales causes de déséquilibre dans les maladies sont le manque de connexion avec notre physiologie corporelle et spirituelle, une mauvaise alimentation, le manque d’activité physique et un style de vie déconnecté de la Nature et de notre propre nature – ces conditions sont à l’origine des altérations biochimiques qui apparaissent aux niveaux cellulaires et tissulaires.

 

Il en est venu à comprendre que c'était son devoir de partager sa propre expérience et sa compréhension afin de contribuer à la prévention des maladies et leur traitement chez les patients qu’il rencontre.

© dr luis eduardo cardona-sanclemente 2018