signification et principes de base de l'ayurveda

1/2

L'Ayurveda est, en réalité, bien plus qu'un simple système de santé, c'est la « science de la vie » - dans sa signification en sanskrit. Selon elle, nous faisons tous partie intégrante de la nature. Le système ayurvédique aide ainsi à maintenir la santé chez les gens en utilisant les principes inhérents de la nature et à ramener l'individu en équilibre avec son « vrai soi ». L'Ayurveda, existe depuis la nuit des temps, puisqu’elle émane par essence des lois de la nature.

 

Charaka (vers 300 avant JC), un des scientifiques ayurvédiques, a souligné ceci: «Chaque individu est différent d'un autre et devrait donc être considéré comme une entité différente. Comme de nombreuses variations existent dans l'Univers, elles peuvent toutes être vues chez les êtres humains » .

 

Selon l'Ayurveda, le corps humain est contrôlé par trois biomatériaux somatiques, les Doshas ou énergies fondamentales, structurées dans un échange continu entre elles. Elles sont appelées en sanskrit Vata, Pitta et Kapha. Vata (le vent) a été décrit comme le mouvement, Pitta (le feu) comme la transformation ou l'activité chimique et Kapha (la terre) comme la structure de la matière solide. 

 

Les biomatériaux ou doshas qui gouvernent nos environnements internes et externes, coexistent dans une proportion déterminée et fonctionnent de manière complémentaire afin de maintenir le fonctionnement global de l'ensemble de l’organisme, en dépit de leurs propriétés et des fonctions opposées et sont également responsables des caractéristiques de notre corps et de notre esprit. 

Chaque individu a une proportion unique de ces trois forces, déterminées au moment de la conception générant de cette façon notre singularité psycho-somatique et notre tempérament compris autant à un niveau macromoléculaire que micromoléculaire qui est notre Prakruti ou constitution individuelle qui peut être corrélée au matériel génétique ou à l'ADN.

 

 

© dr luis eduardo cardona-sanclemente 2018